Pourquoi le DOOH devrait-il être intégré à votre mix marketing 2019 ?

Publié le 29/10

Selon PricewaterhouseCoopers, la publicité extérieure numérique a augmenté de 35 % depuis 2010 et devrait dépasser les dépenses publicitaires extérieures traditionnelles d'ici 2020. Ce qui est peut-être encore plus surprenant, c'est que la publicité extérieure a été la seule catégorie de médias traditionnels à afficher une croissance l'an dernier, atteignant un chiffre d'affaires estimé à 33,5 milliards de dollars selon une prévision NRA mondiale.

Netflix a récemment dépensé 150 millions de dollars pour l'achat de 32 panneaux publicitaires Regency Outdoor sur le Sunset Strip de Los Angeles, un tour de passe-passe pour réduire la menace des principaux concurrents en streaming lorsqu'il s'agit d'attirer l'attention des audiences hors ligne. Avec un tel enjeu dans l'affichage numérique, Netflix s'assure d'avoir ses publicités à l'avant-plan quand et où il le souhaite.
Mais Netflix n'est pas la seule entreprise à capitaliser sur la valeur de l'affichage. Apple, Google et Amazon comptent parmi les plus grands consommateurs de plein air, ce qui place les entreprises de technologie à l'avant-garde de la tendance de l'affichage numérique.

Alors : Qu'est-ce qui rend ce format publicitaire attrayant pour les spécialistes du marketing avides de technologie, les incitant à allouer leurs budgets à l'affichage ? Et pourquoi l'intégrer dans votre marketing mix cette année ?

Portée hors-ligne

Alors que les campagnes multicanales qui utilisent de nouveaux médias et formats créatifs sont maintenant la norme, les spécialistes du marketing commencent à faire face à une énigme avec l'utilisation du nombre d'écrans à la disposition d'une personne. Selon un sondage de Deloitte, les téléspectateurs distraits représentent une part importante de l'audience télévisuelle actuelle, 89 % des utilisateurs de smartphones déclarant regarder la télévision tout en utilisant un téléphone. Avec l'abondance d'appareils numériques, comment les spécialistes du marketing peuvent-ils savoir si leurs publicités sont réellement vues ?
C'est là que l'affichage a un avantage. Que vous soyez pris au piège entre les autres usagers du métro ou que vous marchiez sur la Défense, il est difficile de passer à côté de ces expositions créatives et percutantes. Ce simple fait ne doit pas être négligé.

Et avec l'affichage numérique, les possibilités d'engagement ciblé sont encore plus grandes. Prenons par exemple une campagne récente d'Exterion Media and Transport for London. Google, Netflix, O2, Disney et easyJet ont récemment été annoncés comme partenaires de lancement des nouveaux écrans à ruban numérique 42 pouces de la société. Avec un potentiel d'atteindre 15 millions de navetteurs chaque mois, les nouveaux partenaires du métro capitalisent sur le fait d'atteindre les gens en déplacement. Ces écrans HD à fort impact sont quatre fois plus attrayants que l'affichage traditionnel.

Levier de localisation

Maintenant que vous avez l'attention de votre consommateur, comment savez-vous si l'annonce a fonctionné ?

L'un des développements les plus importants dans le domaine de l'affichage numérique est la capacité à exploiter les données de géolocalisation pour l'attribution, le ciblage et la mesure.
Les données de localisation mobiles fournissent des informations sur les consommateurs utilisées pour mettre à jour en temps réel des panneaux d'affichage numériques créatifs, en fonction de l'endroit d'où viennent les gens ou de l'endroit où ils vont. De plus, les panneaux d'affichage contextuels peuvent être adaptés à l'heure de la journée, aux conditions météorologiques locales et même aux conditions de circulation.

Cette approche permet d'inclure l'affichage numérique dans les stratégies cross-canal. Un client potentiel exposé à une publicité DOOH peut être reciblé sur son appareil mobile avec une publicité de suivi ou un appel à l'action. Selon une étude de l'Outdoor Advertising Association of America, les taux de clics sur les téléphones portables augmentent de 15 % lorsqu'ils sont pris en charge par des publicités en affichage, et selon le cabinet-conseil WARC, 46 % des consommateurs américains utilisent un moteur de recherche après avoir vu une publicité en affichage.

← Retour